Je possède depuis environ 2006, deux écrans plats LCD 20 pouces Viewsonic (modèle VP2030b). Au fil du temps, mes écrans ont mis de plus en plus de temps à s’allumer… J’ai fini par ne plus du tout éteindre mon ordinateur puisqu’ils mettaient parfois plus d’une heure pour s’allumer !… Jusqu’au jour où l’un deux, ne s’est plus du tout allumé

Après une rapide recherche, vous vous apercevrez que cette panne est plutôt banale, qu’elle n’est pas spécifique à ce modèle d’écrans plats, ou à cette marque, et qu’elle concerne beaucoup d’autres matériels électroniques.
Il s’agit le plus souvent du vieillissement des condensateurs électrolytiques. Ces derniers sont constitués principalement d’un gel chimique, qui a tendance à faire gonfler le condensateur lorsqu’il est soumis à des tensions trop élevée.

Concernant cette panne, et ce modèle d’écran plat (LCD) Viewsonic VP2030b, j’ai trouvé cet article sur un forum Allumage laborieux d’un VP2030B
qui décrit bien la panne, et les solutions mises en œuvre.

Le démontage

On commence par mettre le moniteur à plat sur un plan de travail suffisamment dégagé (il est facile et rapide de faire des rayures avec ce genre d’engins !).

On dé-clipse le cache arrière à l’aide d’un tournevis, et on retire les 4 premières vis qui maintiennent le pied du moniteur à l’écran (attention le pied est lourd, ne pas hésiter à le maintenir lors du dévissage).

On dévisse alors les 4 vis qui maintiennent le cache…

On aborde peut être la phase la plus délicate du démontage… le désenclipsage du cache arrière… Servez-vous de plusieurs tournevis fins… Une seule consigne, ne pas forcer !… Allez y en douceur, calmement !… Il faut simplement veiller à ce qu’un clip dé-clipsé ne se re-clipse pas !…

On continue en libérant la nappe coté droit en tirant calmement dessus, on peut s’aider d’un petit tournevis pour soulever la machoire blanche au dessus du connecteur (en vert). Ensuite, il faudra décoller l’adhésif conducteur qui sert à répartir la masse sur l’ensemble de l’écran (en bleu). Et on terminera l’opération en dévissant les 4 vis situées sur les cotés (en rouge).

Après tant d’efforts, nous y voilà !…
En rouge, le circuit d’alimentation à découpage qui se charge de délivrer les tensions nécessaires au fonctionnement du moniteur à partir de la tension secteur.
ATTENTION : Cette alimentation à découpage comporte des tensions de l’ordre du 220 Volts redressé donc des pointes à 310 Volts. Faites très attention même débranchés les condensateurs conservent longtemps l’énergie électrique. Il y a donc risque de chocs électriques, voir d’électrocution !
En rose le circuit de pilotage du moniteur et son connecteur (en bas caché sous le scotch) que vous débrancherez soigneusement en appuyant doucement aux extrémités de celui-ci.
En vert, le circuit de gestion des ports usb et fireware (pas vraiment utile ici)…

Trouver l’origine de la panne : les condensateurs fautifs

En parcourant les circuits électroniques, vous trouverez certainement des condensateurs semblant avoir gonflé. Ce sont ces condensateurs qu’il faut changer !
Personnellement, j’en ai trouvé 3 sur la plaque indiquée en rose au dessus :

  • 2 de 1000µF / 6,3Volts
  • 1 de 100µF / 25V

Réparer votre écran LCD

Il vous faut donc remplacer les condensateurs défectueux. Choisissez des condensateurs si possible de même capacité. Pour le voltage accepté, c’est surtout une question de place et de cout, du moment que le condensateur accepte des tensions supérieures ou égales à l’ancien modèle; de même pour la température si elle est indiquée (85°C étant un standard).
ATTENTION : Les condensateurs électrolytiques sont polarisés, pas de blague, ne les montez pas à l’envers !

Pour les soudures, faites pas comme moi ! Appliquez-vous, et prenez votre temps, votre moniteur vous le rendra !
Pour avoir essayé, je conseille de ne pas tenter de dessouder les condensateurs sur le circuit de contrôle, mais plutôt de les arracher doucement. Cela permet de garder les anciennes soudures en place, et de ne pas trop triturer la plaque, qui semble être multi-couches et parfois CMS (pas du tout facile à souder, vu la taille des pastilles !)… Une fois arraché, coupez le bout des pattes qui dépasse et qui n’adhéreront pas à la soudure tout en vous laissant suffisamment de longueur pour ressouder dessus. Enfin, veillez à ne pas rester non plus trop longtemps avec le fer sur la plaque afin de ne pas détériorer les composants autour.

Remerciements

Pour conclure cet article, j’aimerais remercier “CUB” et “François” (ils se reconnaitront) de m’avoir permis d’entreprendre cette réparation en me fournissant gracieusement les composants de rechange.